Le mot de Jamel Debbouze

Jamel Debbouze Fondateur du Marrakech du Rire
Le Marrakech du Rire est pour moi depuis 8 ans un rêve éveillé.

Cette joie, nous sommes chaque année, plus nombreux à la partager. Plus qu’un festival, le Marrakech du Rire est un trait d’union entre les cultures.

Qui aurait cru il y a huit ans que le MDR deviendrait le premier Festival d’humour francophone dans le Monde et que l’on viendrait des quatre coins du monde pour applaudir les artistes ? Depuis sa création plus d’une dizaine de nationalités différentes se sont produites sur la scène du Marrakech du Rire : marocains, français, canadiens, togolais, ivoiriens, belges, suisses…

C’est cette richesse qui nous vaut cette année encore le soutien de Madame la Secrétaire d’Etat à la Francophonie, Michaëlle Jean. Ce soutien prouve une fois encore que le rire n’a pas de frontières et, qu’année après année, le festival grandit.

Pour terminer, je citerai une personne que j’aime beaucoup : ma mère (!). « C’est bien mon fils continue, ça fait plaisir la rigolade ! ».

J’espère que le Marrakech du Rire gardera cette étincelle encore longtemps, parce que nous sommes des centaines de milliers à vibrer à Marrakech chaque année, et des millions à vibrer avec lui derrière notre télévision.

 Inchalla’h soyez heureux et rendez-vous à Marrakech pour une édition 2018 exceptionnelle.

...

Suivez-nous sur Facebook

L'ASCENSION View larger

L'ASCENSION

Par amour pour elle, Samy quitte sa cité HLM du 9-3 et part gravir les mythiques 8848 mètres qui font de l’Everest le Toit du monde

More details

Epuisé

  • « Pour toi, je pourrais gravir l’Everest !» Samy aurait mieux fait de se taire ce jour-là… D’autant que Nadia ne croit pas beaucoup à ses belles paroles. Et pourtant… Par amour pour elle, Samy quitte sa cité HLM et part gravir les mythiques 8848 mètres qui font de l’Everest le Toit du monde. Un départ qui fait vibrer ses copains, puis tout le 9-3 et c’est bientôt la France entière qui suit avec émotion les exploits de ce jeune mec ordinaire mais amoureux. A la clé, un message d’espoir : à chacun d’inventer son avenir, puisque tout est possible.

    Un film de Ludovic Bernard avec Ahmed Sylla, Alice Belaïdi.

    Séance présentée par Laurent Weil (Canal +)

    En vente uniquement sur place à Marrakech à la billetterie du Festival et au Colisée

20 évènements dans le même lieu